Categories:

À partir d’un certain âge, il est important d’apprendre à conduire un véhicule et d’obtenir un permis pour le prouver. Quand on a son permis en main, il faut maintenant penser à assurer le véhicule que l’on souhaite conduire. Cela s’inscrit dans la logique de disposer d’un fonds de garantie en cas d’accident. Mais comment procéder pour assurer sa voiture ? Découvrez-le dans la suite de cet article.

Choisir une agence d’assurance

La première étape pour souscrire à une assurance automobile quand on vient fraîchement d’obtenir son permis est le choix d’un assureur légalement reconnu. Ceux-ci fournissent aussi une assurance pour les jeunes conducteurs comme vous. Il n’y a donc pas de crainte à avoir à ce sujet. Pour bien choisir son assureur, il est important de prendre en compte sa notoriété, les formules proposées ainsi que le taux de satisfaction de ses clients. Toutes ces informations sont souvent accessibles sur le site internet de l’agence, mais vous pouvez aussi vous les procurer à leur siège si vous le voulez.

Soumettre votre dossier

Après le choix de votre premier assureur, il vous reste à soumettre votre dossier à son étude. Il s’agit principalement d’une copie des pièces de votre véhicule, de votre pièce d’identité ainsi que votre relevé d’identité bancaire. Certaines agences d’assurance peuvent, cependant, vous demander des pièces supplémentaires. Il serait ainsi dans votre intérêt de mettre ces derniers à leur disposition. Ceci leur permettra de savoir ce à quoi ils pourraient s’en tenir s’ils validaient votre candidature. D’un autre côté, il vous faut savoir que certains critères conditionnent l’acceptation de votre dossier et détermineront la valeur de votre prime d’assurance. Il s’agit entre autres de votre profil conducteur, c’est-à-dire de votre expérience en matière de conduite.

Opter pour une formule d’assurance

Une fois que votre dossier a été validé, vous devrez prendre contact avec un représentant de la maison d’assurance. Celui-ci vous proposera plusieurs formules d’assurance et leurs taux de couverture respectifs. Il vous reviendra alors de choisir celle qui vous convient le mieux. Voici les formules qui sont souvent proposées : 

  • Formule au tiers : c’est la formule d’assurance la plus basique. Elle prend en charge les dégâts matériels ou ceux causés sur de tierces personnes par le conducteur du véhicule. Elle est obligatoire et doit se faire avant la mise en circulation du véhicule.
  • Formule intermédiaire : c’est la formule idéale pour les petits portefeuilles. En plus de la prise en charge des dégâts causés lors d’un accident, elle prend aussi en charge ceux causés par des actes de vandalisme. En cas de vol, de bris de glace ou de dommage sur la voiture, les frais sont à la charge de votre assureur.
  • Formule tous risques : c’est la formule ultime. Elle prend en charge tous les dégâts causés sur la route ou en dehors. Chez certaines agences d’assurance, une prise en charge des dégâts découlant des catastrophes naturelles comme l’inondation ou l’avalanche est possible. L’assureur peut, éventuellement, verser des indemnités à l’assuré. Cependant, il fait noter que plus les avantages sont grands, plus la prime d’assurance se retrouve élevée. Il faudra donc vous préparer en conséquence si vous choisissez de souscrire à la formule tous risques.

Tags:

Comments are closed