dimanche 26 juillet 2015

#Padamalgamophobie : la nouvelle pathologie des faux-cons…

Nous y voilà! Ils l’espéraient tant, l’avaient envisagé et s’étaient déjà faufilé dans la brèche pour tirer à boulets rouge-sang sur le «Padamalgam» après l’agression condamnable d’une jeune fille en maillot de bain dans un parc public à Reims. Qui ? les faux-cons, pour ne pas dire de vrais cons qui s’excitaient sur les réseaux sociaux, voire sur les blogs feignant une prétendue retenue «Mais Padamalgam hein?» au lieu de s’inquiéter avec sincérité sur le triste sort de cette demoiselle victime d’une agression honteuse. L’info vient de tomber, rétropédalage même au Figaro: « la morale religieuse n'aurait pas été évoquée par les mises en cause».

 
.
Il faut croire que chez certains sujets de la fachosphère, la gravité d’un acte est liée, 1. soit à son « caractère religieux », 2. soit à la nature ou origine de l’agresseur et/ou de l’agressé. [un noir (ou un arabe) qui tape sur un noir (ou un arabe), Cépagrave! Entre deux sujets de souche (comme ils disent), c’est sans aucun intérêt! Circulez, y a rien à voir! Mais dans le cas d’un «sujet de souche» agressé par un «de fraiche date», alors là! L'inverse? Légitime défense!) Un exemple? un dénommé Falconhill, blogueur réac de la team Didier Goux (pour ne citer que son maitre à penser), partisan de l’amalgame facile, ce dernier s’est fondu d’un billet critique sur le prétendu « PasDamalgam » en ces termes :

« Dans cette dépêche du Point, et dans d'autres que j'ai lu, on parle d'agresseurs "issus de différents quartiers de la ville". Et c'est tout (…) Donc comme nous avons notre dose de Padamalgam, et qu'il n'y a aucun problème dans notre pays et notre société, je n'en tirerai aucune conclusion... (j'ai pris mon padamalgam réglementaire, donc...) » (…) « Je ne dirai rien. Sinon que la voie que prend notre société est inquiétante. Mais bon, peut être que Padamalgam est la solution à nos problèmes... Peut être. Peut être pas aussi... » Fin. Sauf que...
.
Et @Falconhill passa pour un con! L’art de cracher le venin de la haine qu’on a du mal à contenir  et prétendre le contraire, c’est con, très. Qui a prétendu qu’il n’y avait pas de problème dans notre société? Il faut croire que  doubler les doses de Padamalgam chez certains faux-cons devient une nécessité, car la Padamalgamophobie (pour ne pas dire autre chose) devient terrifiante, simple constat lorsqu’on s’attarde un peu sur son blog. Tenez, son billet sur les trophées du Foot (sur Lacazette, Fekir ou Ntep) est une pure merveille..
.

S’indigner? Oui et comment donc! Avec force et conviction comme beaucoup d'entre nous, mais sans se limiter aux supposées origines des agresseurs/agressés et, savoir attendre et de connaitre les faits. Cette agression est une honte, d’ailleurs, la justice s’en occupe,  c’est une violence qui ne mérite aucune clémence, et ceci quelque soit les origines des agresseurs et de la victime. L’indignation à géométrie variable est une indécence, une violence faite à la victime d'abord, qui devient simple excuse chez les fachos, objet social pour assouvir une certaine haine, à la société ensuite, avec cette nouvelle pathologie: la Padamalgamophie des faucons.

(…)

lundi 13 juillet 2015

Alexis Tsipras, le nouveau "David" de la zone euro... #AccordGrec

S'il fallait résumer le "Grec Round" qui vient de se terminer sur un "compromis", un accord qui nous éloigne de la sortie de la Grèce de la zone euro, s'il fallait résumer le "courage en politique", revisiter certaines mythologies ne serait pas de trop,  et le titre de ce billet est un bon résumé.

C'était David contre Goliath. Le courage en politique à désormais un nom: Alexis Tsipras. 



(...)  

samedi 11 juillet 2015

Cool, l'Evêque de Montpellier fête le Ramadan à la Mosquée! Amen! ...



Comme le dit @Thierry_PELTIER: "J'en connais qui feront une crise cardiaque". Pareil, et pas des moindres. Et en plus, c'est "au Petit Bard". Alléluia, Gloire à lui! 

Amen.

(lire)

Autres billet(s) politweet(s)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...