Categories:

À l’instar des personnes ayant le privilège d’avoir tous leurs sens et parties corporels au point, les enfants en situation de handicap ont aussi besoin d’un minimum de soin et d’attention. Si l’on tient à cette réalité, il est remarqué avec amertume que nombreuses sont les personnes qui ne disposent pas d’un cœur destiné à donner à un enfant la joie de vivre. D’où l’importance d’un auxiliaire de vie scolaire très connu pour son assistance aux élèves présentant des problèmes de handicap. Cependant, il s’agit d’un métier assez exigeant, réservé à une catégorie de personnes donnée. 

Qu’est-ce qu’un auxiliaire de vie scolaire ?

Encore appelé AVS en abrégé, l’auxiliaire de vie scolaire est un agent contractuel de l’éducation nationale dont la mission principale est relative au fait de tenir compagnie aux élèves en situation de handicap ou aux enfants en maternelle.

Et ce, non seulement au cours de leur cursus scolaire, mais également dans leur aventure professionnelle.
 Il met souvent ses compétences au profit des écoles accueillant les personnes présentant des anomalies physiques ou mentales.

La planète entière a, en réalité, depuis quelques années, compris l’importance d’accorder les mêmes chances aussi bien aux personnes normales qu’à celles présentant des handicapés en vue d’une harmonisation des actions sociales.

Dans l’optique de s’adapter aux dispositions prises à cet effet par les Nations unies, de nombreux établissements scolaires et professionnels ont jugé utile de mettre à disposition de leurs élèves des professionnels pour les accompagner.

D’où la naissance du métier nommé auxiliaire de vie scolaire. Il s’agit d’une profession plus axée sur l’humanisme et qui demande au professionnel de faire preuve d’amour et d’être patient.

Quelles sont les tâches d’un AVS ?

Il permet à l’apprenant handicapé d’être assisté à chaque étape de son évolution scolaire dans les domaines suivants :

  • Déplacement
  • Manipulation de matériels pour enfants
  • Dans les cantines
  • L’élaboration de projets, etc.

Cependant, plusieurs indicateurs optimisent la réticence des gens à embrasser cette profession. Il s’agit notamment du traitement précaire réservé à ceux-ci, du faible niveau salarial et du manque de formation.

Études et formations pour devenir auxiliaire de vie scolaire

Comme annoncé plus haut, n’importe qui ne peut pas exercer le travail d’auxiliaire de vie scolaire. Il faut avoir une grande passion pour l’enseignement des élèves et, particulièrement, ceux présentant des dysfonctionnements.

S’agissant d’un travail contractuel, en voulant s’y aventurer, il convient à priori de postuler sur Internet uniquement au rectorat. Concernant le dossier, trois certifications sont souvent plus demandées à savoir :

  • CAP petite enfance
  • BTS Assistant de manager
  • Diplôme d’État d’auxiliaire de vie

Cependant, si vous ne disposez pas encore de ces qualifications, vous pouvez commencer avec un diplôme de baccalauréat ou tout autre diplôme équivalent. L’acte de candidature se fait uniquement sur le web auprès de son rectorat.

Par la suite, vous serez embauché par un chef d’établissement accueillant les enfants en difficulté ou en situation de handicap. Et ce, pour un contrat d’un an qui peut être renouvelé 6 fois. À l’issue de vos 6 ans d’expérience, vous pouvez passer à une reconversion ou poursuivre des formations supplémentaires en AVS.

 

Tags:

Comments are closed